CHRISTINE BRAVO

« Bravo Paris ! » : on doit entendre cette exclamation sous deux intonations. Celle, artistique, frondeuse, innovante et festive qui fit de la capitale le symbole des Lumières, mais aussi, celle de son double tragique, qui faucha son peuple et sacrifia son patrimoine dans moult débordements sanguinaires. 

Portrait de Christine Bravo Noir et banc

Les thèmes abordés -

Prison de la Bastille

Nous conterons la vérité historique de la prison de la Bastille, personnification de notre fête nationale, qui loin d’être un symbole de la cruauté royaliste, était en vérité une résidence 5 étoiles pour des hôtes privilégiés.

La colonne de Juillet

Nous parlerons de la nécropole surréaliste qui gît sous la colonne de Juillet, où se mêlent des restes de soldats et de momies égyptiennes.

Le Roi Saint Louis

Nous évoquerons la piété du bon roi Saint Louis, son obsession pour les saintes reliques, qu’il acquit à prix d’or auprès des rois d’Égypte, quitte à se faire entourlouper.

Les secrets du Louvre

Nous vous révèlerons les secrets insolites du Louvre, palais impérial des rois de France, et les incroyables débordements des souverains qui l’ont occupé, à commencer par les chasses à courre dans ses galeries.

Le massacre de la Saint-Barthélemy

Nous raconterons l’épouvantable épisode du massacre de la Saint-Barthélemy, initié par Catherine de Médicis, sous le règne de son faible rejeton Charles IX.

Gustave Eiffel

Nous résumerons l’entêtement inouï de Gustave Eiffel pour gagner le concours de l’exposition universelle et pour le mener à bien, en dépit de tous les obstacles imaginables.

Marguerite de Valois

Nous relaterons les réticences de Marguerite de Valois, alias la reine Margot, à épouser Henri de Navarre, futur Henri IV jusqu’à leurs épousailles tragi-comiques en la cathédrale Notre-Dame
, Christine Bravo, Frou-Frou, sous les jupons de la Seine

Présentation - ​

Titulaire d’une licence d’histoire de l’université Paris VII, Christine Bravo se destinait à l’enseignement supérieur dans cette discipline.

Après sa réussite au concours de l’École normale supérieure, elle obtient sa titularisation dans l’enseignement, exerce pendant deux ans, et bifurque vers le journalisme sur les conseil de Jean-Paul Sartre en intégrant le quotidien Libération, puis Le Matin de Paris. Elle est alors démarchée par des médias radios (France CultureFrance InterEurope 1RTL) pour des interventions dans des émissions culturelles et de débats auxquels elle collabore régulièrement.

L’exercice lui vaut l’intérêt des chaînes de télévision où elle officie en tant que chroniqueuse dans les émissions Permission de Minuit, de Frédéric Mitterrand, puis Ciel, mon mardi !, de Christophe Dechavanne, jusqu’à L’Assiette anglaise de Bernard Rapp. Après quoi elle sera aux commandes de ses propres concepts : Mille BravoMerci et encore Bravo, programmes axés sur les arts (littérature, musique, théâtre, cinéma). Suivront Frou-frou et Union libre, programmes originaux d’infotainment mêlant culture et divertissement

Avec Sous les jupons de l’histoire, diffusé depuis 2013 sur la chaîne Chérie 25, elle renoue avec sa passion première pour l’histoire de France et initie un projet de découverte de notre patrimoine sur une vedette de collection. Elle continue de participer à la mythique émission des Grosses Têtes sur RTL.

RéSERVATION

Embarquez pour une croisière de prestige à Paris avec Frou-Frou, sous les jupons de la Seine.*